La recherche de fuites d’eau dans les réseaux enterrés

Lorsqu’une fuite d’eau apparait dans les canalisations de votre maison, le cas « idéal » serait qu’elle apparaisse soit en jaillissant du sol soit en tachant la surface de votre plafond ou de votre mur. Cependant ce n’est pas toujours le cas et bien souvent, c’est une facturation excessive de la consommation qui mettra en relief cette fuite d’eau qui ne veut pas se montrer.

En réalité la fuite d’eau d’une canalisation enterrée n’est pas un souci pour un professionnel de la détection de fuite d’eau. Car cette fuite d’eau a beau être invisible à l’œil nu, elle émet une vibration qui pourra être détectée au moyen d’un détecteur électroacoustique ou d’un corrélateur électroacoustique, habituellement utilisé pour les grosses canalisations ou la recherche de fuites d’eau dans les milieux urbains plus bruyants.

Le détecteur électroacoustique, la vibration d’une fuite d’eau

La fuite d’eau émet une vibration, imperceptible à l’oreille humaine, mais détectable au moyen d’appareils électroacoustiques. Une sonde électroacoustique permet de détecter précisément la plus petite fuite d’eau située sous dallage béton ou tout autre support encastré tels que les réseaux de plomberie et de chauffage ou les canalisations habituellement inaccessibles.

Le corrélateur acoustique pour moyenne et grosse canalisation, analyser le son pour détecter la fuite d’eau

Le corrélateur acoustique permet de rechercher les fuites d’eau sur le réseau urbain de diamètres ou de longueurs importants. Ce matériel permet de travailler dans un environnement bruyant ou l’électroacoustique ne peut être utilisé dans de bonnes conditions.

Le son, analysé par les deux micros se situant à chaque extrémité du réseau concerné, donne les informations nécessaires à l’ordinateur. L’ensemble des données obtenues seront analysées afin de définir l’emplacement exact de la fuite. Notons qu’au préalable, nous avons entré des données précises à l’ordinateur : le diamètre, la longueur entre les deux micros et le matériau.

Si ces deux outils électroacoustiques n’ont donné aucun résultat à cause d’une tuyauterie trop profonde ou de micros-fuites imperceptibles à la vibration, nous avons la possibilité dans ce cas d’utiliser le gaz traceur avec sa sonde à hydrogène.

Le gaz traceur avec sonde à hydrogène, du gaz pour révéler la fuite d’eau

Le gaz traceur est un gaz composé d’azote et d’hydrogène. Il est incolore, n’émet aucune odeur et il ne représente aucun danger.

L’hydrogène est la molécule la plus fine, elle traverse tous les matériaux comme la terre, le béton enrobé… La canalisation est purgée pour évacuer l’eau, le gaz est alors injecté dans la conduite et mise sous pression. Lorsqu’il rencontre une fuite d’eau le gaz s’échappe de la tuyauterie, nous pourrons le détecter grâce à une sonde à hydrogène qui nous indiquera le lieu précis de la fuite d’eau.

Sarl Coussy Frères

Recherches de fuites d’eau Poitou-Charentes, Aquitaine et Limousin

05 45 22 71 23 → Cliquez ici pour appeler à partir de votre smartphone.

06 85 76 02 67 → Cliquez ici pour appeler à partir de votre smartphone.

Mail : sarlcoussy@orange.fr